L’obtention du Premier Prix au Concours de clavecin de Bruges en 2015, assorti des Prix du Public, Prix Alpha Classics et de l’« EUBO Development Trust », marque le début d’une carrière fulgurante au concert et au disque. Dans ses interprétations, Justin Taylor se distingue par « un jeu virtuose, sensible et gourmand » (Sophie Bourdais, Télérama, 2021).

En 2017, il est nommé aux Victoires de la musique classique dans la catégorie « Révélation Soliste Instrumental » et remporte la même année le Prix de la Révélation Musicale décerné par l’Association Professionnelle de la Critique.

 

Depuis, Justin Taylor a été invité à jouer en Europe : Philharmonie de Paris, Auditori de Barcelona, LSO St Luke’s de Londres, Théâtre des Champs-Elysées, DeSingel à Antwerp, Auditorium du Louvre, Festival de la Roque d’Anthéron, Auditorium de Radio France ; au Japon, où il a fait des débuts remarqués en janvier 2021, notamment au Oji Hall de Tokyo ; et aux États-Unis, à New York et Washington (Library of Congress, Opéra Lafayette). Justin s’est également produit avec des orchestres tels que l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre de Picardie, le Mannheimer Philharmoniker, le Duisburger Philharmoniker, le Concert de la Loge et le Concerto Köln. 

 

Justin Taylor a déjà réalisé plus d'une dizaine d'enregistrements, en exclusivité pour le label Alpha Classics. Son dernier album, « La Famille Rameau », est très remarqué par sa « virtuosité triomphante, sa tendre poésie, son toucher tout simplement miraculeux » (Classica, mai 2021), a été multi-récompensé : FFFF Télérama, CHOC Classica, 5 de Diapason, Choix de France Musique, Le Monde, Le Figaro, L’Obs… Sa discographie comprend « La Famille Forqueray » (2016, CHOC de l’année Classica, Gramophone Editor’s Choice, Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Qobuzissime),  « Continuum », consacré à Scarlatti et Ligeti, (Top 5 du journal Le Monde en 2018), un enregistrement au pianoforte du Concerto No 17 de Mozart avec Le Concert de La Loge (2017, CHOC Classica) et une participation à l'intégrale « Bach333 » de Deutsche Grammophon avec un triple disque d'œuvres méconnues de Bach. 

 

Son ensemble, Le Consort, formé avec ses amis violonistes Sophie de Bardonnèche et Théotime Langlois de Swarte a remporté le Premier Prix et le Prix du Public au concours de musique ancienne du Val de Loire en 2017, présidé par William Christie. Leurs enregistrements, instrumentaux (« Opus 1 », « Specchio Veneziano ») ou vocaux (« Venez chère ombre », « Royal Handel ») sont très vite remarqués, et Opus 1, présentant pour la première fois les sonates de Jean-François Dandrieu, a été récompensé d’un Diapason d’Or de l’année 2019. Le Consort est en résidence à la Fondation Singer-Polignac, à la Banque de France et à la Fondation Royaumont.

Justin taylor clavecin